MONSIEUR LE PRESIDENT

 


JE NE VOUS COMPRENDS PLUS

 

 

 EN 2011, je vous ai fait part de mon projet

 


Monsieur Hollande,   Vous m'avez félicité de mon concept original,   Vous m'avez remercié de relayer Nos idées,   Vous m'avez remercié de vous soutenir.  

                                       

 

Madame ROYAL, Vous m'avez fait part du vif intérêt que vous portez à mon projet,

Vous m'avez aussi fait part de vos réticences à ce que j'utilise mon site pour exprimer mes idées.

AVIEZ VOUS DEJA CHOISI

 

 

Monsieur HOLLANDE,   Vous m'avez écrit à nouveau,     Vous m'y avez exprimé Votre Gratitude.

 

A NOUVEAU EN 2016, je me suis permis de Vous donner ma vision de ce que sont et devraient être Nos Partis qui nous dirigent.


Monsieur LE PRESIDENT de la REPUBLIQUE, Vous m'avez répondu ;

   Je Vous remercie d'avoir pris le temps de me LIRE et de me REPONDRE, prouvant que Vous êtes TOUJOURS à notre ECOUTE et TOUJOURS L'HOMME QUE NOUS ATTENDIONS.

   Je Vous Remercie de Vous intéresser à mes pensées, à Mes ATTENTES, à Nos ATTENTES.

 

 

 

VOUS N'AVEZ PAS PU FINIR CE GRAND CHANGEMENT


        - FAUTE DE TEMPS POUR LE FAIRE (5 petites années)

        - FAUTE DE FAUX AMIS, DE VRAIS DEMOLISSEURS

        - FAUTE DU TRAVAIL RECURRENT DE NOS ANNEMIS


    

NOTRE ENNEMI SERAIT LA FINANCE

 

Qu'est ce qui a changé ???

 

Qu'est ce que Nous ATTENDONS ???


     Deux Solutions s'opposent


           - Celle à MACRON: Il y a la Finance, les Fortunes, les Lobbyigs à vouloir continuer à profiter:

Cela revient à dire que Nos PME, Nos TPE n'auraut pas d'autre choix que de travailler en soutraitance pour eux, que nous seront contraints de nous soumettre à leurs désidératats et de ceux de l'Allemagne avec la quasi certitude que cela ira de pire en pire pour nous.


             - Celle à LEPEN: Il y a le monde qui travaille : PME,TPE, AGRICOLE, SERVICES à Vouloir Continuer à Vivre.

Les Financiers, Grandes Fortunes, Lobbyings n'auront pas d'autre choix que d'accepter Nos Règles, Conditions de travail, Nos Productions et Nos Consommations; et s'ils veulent une Vraie alliance Saine de l'Europe, ils devront tenir compte des avis de Chacun des Peuples qui la compose.

 

LE CHOIX EST DRASTIQUE ET IRREVERSIBLE;

NE NOUS TROMPONS PAS